Tout sur les couches lavables !

Bon, aujourd’hui, j’ai décidé d’être « baby oriented » (en même temps, ça fait un bout
que je lui suis, vous me direz), je vais donc vous parler d’un sujet dont je suis
bientôt la référence pour tous mes amis parents et futurs parents, j’ai nommé :
les couches lavables !

Lavables, oui, vous avez bien lu ! Au Québec, il est presque devenu chose normale que d’utiliser ces couches en coton ou mieux, en bambou, pour couvrir le popotin de nos tout petits.

Idée rétrograde, penseront certain, personnellement, je me trouve plutôt avant-gardiste, sur la bonne voie, en accord avec mes valeurs et certainement notre belle petite planète qui a bien besoin d’une petite pause.

À l’ère du tout, tout de suite, où la paresse nous mène par le bout du nez, je suis bien fière de compter parmi celles qui n’ont pas peur de se relever les manches pour la bonne cause. C’est pourquoi je tiens à faire la lumière sur ces dites couches, dont la plupart en ont une connaissance plutôt restreinte.


Faits
Couches
Un bébé utilise en moyenne 3000 couches durant sa première année de vie. En sachant qu’un enfant débute son apprentissage de la propreté vers les 2 ans et que la durée de cet apprentissage varie de 3 à 6 mois environ. Je vous laisse faire le calcul du nombre (faramineux) de couches utilisées. En passant, un paquet de 50 couches coûte environ 20$…

Couches lavables

  • Quantité recommandée
    Il est conseillé de disposer d’un minimum de 24 couches afin de ne pas devoir faire des lavages trop souvent, il est cependant possible d’y parvenir avec un nombre moins élevé.
  • Prix
    Il est vrai que le prix des couches lavables paraît élevé à leur achat. Il peut varier de 400 à 800 $ environ pour un kit (24), dépendamment de la sorte de couche choisie (voir section « Types de couches » plus bas). Cependant, en prenant connaissance de la section « Faits » ci-dessus, en bout de ligne, les couches lavables sont bien meilleures marchées que les autres.
  • Avantages

    Inconvénients

    Écologiques

    Pas pratiques lors de sorties. Mais il n’est pas interdit d’utiliser des couches jetables occasionnellement.

    Beaucoup moins chères au final

    Plus grosses. Il est vrai qu’il faut en général compter une taille de vêtement plus grande, mais ça ne veut pas dire acheter plus de vêtement.

    Beaucoup moins « d’accidents » (fuites), notamment pour les numéros 2

    Prend du temps à laver. Tout dépend de votre tolérance aux taches. On ne se cachera pas que vos couches vont se tacher au fil de leur utilisation… vous pouvez choisir de vivre avec et de simplement les laver à la machine à laver, ce qui équivaut à vider le sac de couches sales dans la machine et de lancer le cycle de lavage, ou alors, si comme moi vous préférez des couches pas trop tachées, vous pouvez les dégrossir au savon de Marseille (une merveille ce savon) avant de les mettre à la machine. Je compte environ 30min de dégrossissage pour une 12aine de couches (pas si pire).

    Aide à rendre son enfant propre plus rapidement

    Très beaux motifs 🙂

  • Types de couches :
    • Couches plates :
      Couches platesUn insert (bande de tissus à plier en 3) + un couvre couche imperméable. Pas besoin d’autant de couvre couche que d’inserts car ces derniers peuvent simplement se rincer et réutiliser avec un nouvel insert. Moins de lavage et également les moins chers sur le marché. (C’est ce que j’ai).
    • Couches préformées (moulée) :
      Couche mouléeMême chose que la couche plate sauf que l’insert est en forme de couche.
    • Couches à poche :
      Couche à pocheCouvre couche imperméable munie d’une poche en tissus + insert à glisser dans la poche. Couvre couche + insert doivent être lavés à chaque utilisation.
    • Couches tout-en-un :
      Couche tout-en-unComme son nom l’indique, la couche tout-en-un est complète en soi. Pas besoin d’un couvre-couche ni de préparation avant utilisation. Il suffit de mettre la couche à bébé comme une couche jetable. La couche doit être lavée à chaque utilisation et son temps de séchage est plus important qu’avec les autres types de couches (déconseillé si vous n’avez pas de sécheuse).

Pour en savoir plus, je vous conseille le site de Câlins et Popotins

Posted on 3 août 2012 at 3:24

5 commentaires

Comments (5)

  1. Francisco Reply

    4 août 2012 at 12:12

    Awesome article! You contrast really well the advantages and disadvantages. The writing is definitively well structured. The content is clear and straight. I’m proud of you <3 Thanks for spreading this really important knowledge!!!

  2. David Reply

    13 août 2012 at 6:11

    Merci pour cet article fort intéressant qui a égayé ma matinée de reprise! 😉 A quand la vidéo de la phase de dégrossissage avec le savon de Marseille? 🙂

  3. Titejaws Reply

    13 août 2012 at 9:55

    David, contente que les couches te donnent le sourire ! Et pour la vidéo, je vais passer pour le moment. Mais je pourrai te faire une démo live un de ces jours, voire même te faire essayer… héhé !

  4. Grazioli Reply

    8 octobre 2013 at 1:19

    Bonjour,
    Je tenais à vous informer que j’ai ouvert un service de nettoyage, livraison et location de couches lavables sur le canton de Genève. Je livre également sur le lieu du travail.
    Bonne journée à tous et à toutes.

  5. Grazioli Reply

    8 octobre 2013 at 1:20

    Oups, j’ai oublié les coordonnées du site : http://www.eco-couches.ch
    Merci de votre indulgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *