Que penser de la vaccination ?

La vaccination est un sujet qui me préoccupe dernièrement. En effet, à la veille
d’agrandir notre petite famille, j’aurai bientôt la responsabilité de veiller sur mon
tout petit, de lui prodiguer les meilleurs soins et de le protéger. Mais comment prendre
les bonnes décisions ?

Nous avons tendance, confrontés à la médecine, à s’en remettre au bon jugement du médecin et lui laisser carte blanche quant à la façon de nous soigner. Mais avons-nous raison d’avoir une confiance aveugle envers ce personnel médical leadé par les maisons pharmaceutiques ne cherchant qu’à s’enrichir ? Là est ma question.

Quand je regarde autour de moi, je vois des personnes souffrant de plus en plus d’allergies, de plus en plus de cancer et autres maladies, des personnes de moins en moins résistantes. Je me souviens d’un collègue de travail, maniaque de la propreté, se lavant les mains au gel antiseptique à la moindre occasion et faisant chambre à part avec sa conjointe lorsque cette dernière était grippée ( 🙂 ), et au final, il était tout de même celui avec un rhume persistant et n’échappait jamais à la grippe saisonnière.

Étant plutôt du genre à mettre à l’épreuve mon petit système immunitaire en « mangeant tout de même ce yogourt passé date », plutôt que de me surprotéger, je me demande où est la vérité. Car oui, j’ai la profonde conviction que nous sommes manipulés à bien des sujets et que la médecine et la vaccination en font malheureusement partie. Rappelez-vous de l’épisode de la grippe H1N1, les médias nous ont monté le bourrichon pour une grippe qui, au final, n’a pas fait plus de dégâts qu’une simple grippe saisonnière. Mais cette surmédiatisation à créé un sentiment d’insécurité poussant la plupart d’entre nous à courir dans le premier centre de vaccination… Vous me direz alors que c’est grâce à cette vaccination massive que la propagation ne s’est pas répandue d’avantage et que ce sont les gens bornés comme moi qui mettent au final les autres personnes en danger en refusant de se faire vacciner… J’avoue que je suis confuse, prise entre ma méfiance envers la pharmaceutique et vos dires… C’est pourquoi j’écris cet article aujourd’hui, pour entendre vos avis sur le sujet, afin de, je l’espère, y voir un peu plus clair.

Car je vais bientôt me voir confrontée à prendre des décisions pour un petit être tout pur, tout innocent à qui, si je suis le programme de vaccination du Québec, va être injecté un nombre de 32 vaccins avant qu’il n’ait atteint l’âge de 2 ans, période durant laquelle la maturation de son cerveaux s’effectue à 80%… J’ai lu un article fort intéressant à ce sujet, de leurs risques, de leurs probable relation avec des maladies comme l’hyperactivité ou l’autisme, … le voici, si ça vous intéresse :

http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2004/12/29/vaccination-schedule-part-one.aspx

Mais en résumé, l’article conseille de :

  • Ne pas vacciner un enfant en bas de 2 ans
  • Ne pas injecter de vaccins contenant du thimerosal (mercure)
  • Ne pas injecter de virus vivants (variole)
  • De procéder à l’injection de ces vaccins, 1 à 1, à 6 mois d’intervalle à partir de l’âge de 2 ans :
    • coqueluche (acellulaire, pas cellule entière)
    • diphtérie (Diphtheria)
    • tétanos
    • polio (le vaccin Salk, cultivé dans les cellules humaines)

Alors, que pensez-vous de tout ceci ?

Merci d’avance pour vos commentaires (vous pouvez m’écrire en privé si vous êtes plus à l’aise).

Posted on 21 octobre 2011 at 3:28

8 commentaires

Comments (8)

  1. Yasmine Reply

    21 octobre 2011 at 3:55

    Vraiment impressionnant la quantité de vaccins ! Ça me parait vraiment énorme ! Par contre je ne suis pas sure que le parallèle avec l’aseptisation de la société ai un rapport. Même si je suis d’accord, trop d’aseptisation n’est pas bon pour la santé.
    Merci pour les infos en tout cas.

  2. Nadine Reply

    21 octobre 2011 at 4:08

    Je ne pense pas que ce soit raisonnable de risquer de lui faire attraper une de ces maladies… Mes 3 enfants et 3 petit-enfants ont tous tous leurs vaccins et il n’y a aucun autiste parmi eux (c’est une légende urbaine ça!!)et tous leurs cerveaux sont matures a 99% (:oP) et si le vaccin contre la varicelle avait été obligatoire il y a 20 ans, cela aurait évité bien des souffrances, des nuits blanches et des cicatrices à mes 2 plus vieux (surtout mon fils!!) La médecine a fait des progrès incroyables et nous évite les souffrances de toutes ces maladies… pourquoi ne pas en profiter!!? La rougeole (maladie qui a tué ma cousine il y a quelques années) est en recrudescence depuis quelque temps parce que justement les gens omettent de vacciner leurs enfants, pensant que la maladie n’existe plus!!

    De toutes mes amies qui ont eu des bébés, une seule n’a pas voulu faire vacciner ses enfants… ce sont eux qui sont le plus souvent malades et c’est elle qui est le plus souvent avec eux a l’hopital!! Leur système immunitaire n’est pas plus fort que les autres, bien au contraire!!!!
    Une autre amie, qui a une peur bleue des aiguilles, envoie ses enfants chez le pédiatre avec sa mère pour ne pas manquer de les faire vacciner…
    Moi je pense que c’est une preuve d’amour, que de vacciner ton enfant (et puis je vérifierai dans leur carnet de santé… mais j’ai de la peine à croire qu’ils ont eu 32 vaccins!!!!)
    Son pédiatre sera le meilleur juge pour te conseiller et te rassurer!

    Voila mon opinion… j’espère que tu en auras bien d’autres afin de te guider!

    Bisous, à bientot!!

  3. Yoan Reply

    21 octobre 2011 at 4:51

    Les anthroposophes, par exemple, sont farouchement opposés aux vaccins. Ils seraient mieux de faire les maladies infantiles en bas âge c’est clair, et un vaccin est en théorie celà. On injecte un peu de maladie dans le système afin que les défenses immunitaires se fassent. Ensuite, tout n’est pas blanc ou noir. Les cas de rougeole font assez parler d’eux et ça n’est pas une mince affaire comme l’a dit Nadine.

    Sauf erreur j’ai eu la rougeole (ou rubéole) le jour où je devais me faire vacciner ce qui m’a économisé ce vaccin-là. Mais j’arbore fièrement cette petite focette sur ma fesse droite dont je ne peux me souvenir quel vaccin elle représente.

    In fine, trouvez un médecin qui colle à votre éthique de la vie. Il n’y a pas que des pro-pharma je pense. Ou alors ils sont au Mexique car leur État ne les reconnait pas et leur interdit d’exercer (ce qui se passe aux U.S. mais quid du Canada?).

    Bonne suite.

  4. NANCY Reply

    22 octobre 2011 at 2:21

    En Suisse, dans la première année de vie, il suggère les 5 vaccins de base donnés sur la période d’un an et ensuite, il en a d’autres. Personnellement, je ne savais pas non plus quoi penser et j’ai décidé de faire que ceux de base, ceux que l’on donne depuis longtemps aux enfants! La pédiatre m’a proposé 2 autres vaccins que j’ai refusé pour l’instant donc l’hépatite B, que je trouve inutile pour l’instant surtout quand l’enfant ne voyage pas dans des pays défavorisés et dans la mesure qu’on sait ce qu’il mange. De toute facon, au Canada (mais partout finalement), le nombre de pectisides, d’insectisides et d’ogm dans la nourriture est à prendre en considération concernant les nombreuses maladies, allergies etc… Sans oublier tous les phalates dans les jouets, matériaux de péricultures et dans l’environnement en général qui affecte sérieusement le système neurologique des enfants, les plus vulnérables. Le foetus, même protéger dans ton ventre, est en contact avec un nombre important de substances toxiques pour son développement neurologique… on dit que 9 personnes sur 10 au canada ont des résidus de bisphénol A dans ses urines, imagine le bébé dans le ventre de sa maman! Personnellement, je crois que c’est beaucoup plus important de faire attention à ce qu’on met dans son assiette et è ce que l’on donne à son enfant (nourriture, jouets, ect) que de lui faire faire quelques vaccins de base qui pourront peut-être lui éviter une maladie incurable. Alors, au plaisir de te revoir accompagné de ton petite bébé….

  5. monin Reply

    23 octobre 2011 at 4:48

    quoi !!!!!!!!
    nonononononon ne pas regarder d’article fumeux sur internet qui ne sorte de nulle part ………………
    1 . Faire tres tres attention aux etudes médicales que tu lis , c’est pas forcement fait dans les regles de l’art et si ce n’est pas controler ou que ca ne sort pas dnas une revue anglosaxone avec un impact factor de plus de 1 ( ce qui signifie qu’il répondent à unr riguruer et a des méthodes statitistiques fiables et que l’article en question est republié dans d’autres revues ) ça ne veut pas dire grand chose et je ne te parle meme pas des etudes sans aucun chiffre statistique
    2.
    les vaccinations obligatoires sont HYPERRRRRRR IMPORTANTTTTTTTTTTTEEESSSS
    j’insiste vraiment car pour moi c’est de l’irresponsabilité de ne pas faire vacciner son enfant , ce sont des vaccins qui ont prouvés leur efficacité et l’ABSCENCE D4EFFETS SECONDAIRES ( a part peut etre un peit syndrome pseudo grippal )
    IL N4 Y A AUCUN AUCUN RAPPORT AVEC LE DEVELOPPEMENT NEURONAL OU CEREBRAL ……….
    il va permettre a tron enfant de developper son systeme immunitaire et de se defendre au mieux face a son environnement viral .
    N4OUBLIE pas que de telles infections exposent l’enfant a des complications potentiellement mortelles , que sans vaccinations ces infections sont frequentes
    3.
    il ne faut pas tous confondre et les medias n’aident pas beaucoup :
    – concernant la rougeole , il s’agit d’avoir eu DEUX injections , et beaucoup de personnes n’ayant fait qu’une seule ont eu la rougeole
    il est possible d’avoir des formes atténuées de la maladie aynat été vacciner correctement mais c’est tres rare et benin
    HORS la rougeole est une pathologie penible et le plus souvent begigne chez le petit enfant elle peut provoquer a l’age adulte des complications et la aussi san smacher mes mots MORTELLES
    – concernant la vague de vaccination sur les differentes grippes , il y a eu un gros mouvement de panique c’est vrai … mais la contagiosité est tres forte et il faut comprendre egalement que sur des terrai,ns fragilisés ( cad pas toi ou moi mais enfa,nts vieillard immunodeprimés ) les complications sont tres gravaves … les avccins etant fiables et je le repete sans effets secondaires il est un moyen efficace de proteger une popoulation .
    – j’ajoute que les rumeurs concernat les riswues de sclerose en plaques apres la vacination contre l’hepatite B pour tous ceux qui se posent la question ne reste que rumeur et AUCUNE ETUDE n’a pu mettre en evidance un quelquonque lien …..

    4.
    Pour finir je pense que tu te trompes de cible :
    si il y a une seule decouverte fondamentale dans la medecine c’est les vaccins c’est ce qui a permis de faire diminuer la mortatlité infantile dans nos pays developpes il ne faut aps l’oublie
    et puis on a pas pour but de tuer nos patient oud eles rendre auutiste toutes les politiques de santé sont basés sur des etudes clairement definis et indemnes de leaders pharmaceutiques ……!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    5.
    je te donne l’adresse d’un cours de DESC ( pour les medecins ) sur les vaccins
    infectiologie.com/site/medias/enseignement/seminaires_desc/2007-octobre/DESC-Octobre-07-vaccinologie-launay.pdf
    tu ne comprendras pas la partie immuno mais toutes la partie d’intro et d’application montre leur reussites chiffres a l’appui
    ce site ( infectiologie .com) est le site des infectiologues francais ou tu ne trouvera que des informations controlés verifiés …..
    6.
    je t’en supplies fais vacciner ton bout de chou
    c’est une des meilleur chose que tu peux faire

    gros bisous ma belle
    ana
    ps : je peux te trouver plein de documents si cela t’interresse )

  6. Titejaws Reply

    23 octobre 2011 at 10:33

    He bien merci à tous de m’avoir partagé votre point de vue, j’apprécie beaucoup !
    Je vais maintenant pouvoir encore méditer là-dessus jusqu’à ce que notre bout de chou arrive parmi nous 🙂
    Encore un gros merci !

  7. MR Reply

    25 octobre 2011 at 6:53

    A mon avis, 32 vaccins c’est quand même abusé.

    J’ai dû faire quelques vaccins avant notre voyage à Bali et j’avais lu la liste de base qui je trouve est essentielle pour certaines maladies dangereuses/douloureuses (j’ai eu les oreillons et je me souviens… ça fait mal !)
    Il y a une liste ici :
    http://www.infovac.ch/index.php?Itemid=99

    Par contre, moi qui tombe tout le temps malade, je suis contre les vaccins du genre : « contre la grippe » tant que je ne suis pas une personne à risque à qui ça peut être dangereux, ma foi je suis malade c’est la vie ^^

    L’hépatite b j’étais pas tellement pour mais je l’ai fait avant Bali quand même et je vais devoir aller faire les rappels prochainement. Mais 32 vaccins pour un bébé, quelle horreur.

    Gros bisous ma biche

  8. Nadine Reply

    27 octobre 2011 at 10:18

    Merci Monin!C’est exactement ce que je pense!
    Et en parlant de rougeole, parce que certains parents ont refusé de vacciner leurs enfants, voici ce qui se passe:

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/201110/26/01-4461550-vaccination-massive-contre-la-rougeole.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS1

    S’il te plait, fais-lui un cadeau de vie et de bonne santé: protège ton bébé et aussi ceux des autres par la meme occasion!!!!
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *